Aller au contenu principal

Découvrir Uzech les Oules

Le village d'Uzech les Oules doit sa discrète renommée ainsi que son nom à une antique tradition potière. Ses maisons s'organisent de façon diffuse autour de l'église médiévale ; le château, éloigné sur un éperon, occupe l'extrémité du plateau. Hormis les vestiges d'une ancienne maison noble et d'une maison traditionnelle à perron, aucune autre maison n'attire l'attention. Pourtant, située à l'écart du bourg, une maison d'apparence banale cache un édifice médiéval « rare »qui apporte à la connaissance de l'architecture rurale du Moyen Age en Quercy.

Pour en déchiffrer l'histoire, un travail d'archéologie a été indispensable, dont les résultats ont permis de situer l'édification vers 1205-1225. Ce modeste bâtiment s'est révélé être un exemplaire rare de maison du XIII° siècle.

 Soucieux de sa préservation et de sa transmission aux générations futures,le Département du Lot a décidé de l'acquérir, d'en assurer la conservation et la donner à lire pour mieux comprendre le patrimoine qui nous entoure.

Le village d'Uzech est réputé pour sa production de poteries fabriquées artisanalement par ses habitants depuis la fin du Moyen Age, à partir d'argiles extraites localement. Une spécialisation qui forge le patrimoine et l'identité de la commune.

« Uzetgio ollarum »

C'est ainsi qu'est signalé Uzech dans un acte notarié de 1466. Le terme « oulo », désignant un pot à graisse destiné à conserver les viandes confites, y est rattaché au nom du bourg.

Le texte précise qu'Uzech est alors accessible par le chemin « dels olies ».

La poterie est une activité saisonnière et irrégulière pour la plupart des potiers d'Uzech. Ils sont avant tout paysans et ne se déclarent que rarement potiers auprès de l'administration royale, s'épargnant ainsi des taxes fiscales.

On dénombre 17 familles de potiers dans la seconde moitié du 18e siècle et dont le dernier s'est éteint en 1956, 10 fabriques de poteries et 2 briqueteries autour de 1789.

Le four du Mas del Sol est le seul four encore visible dans le village.

C'est la richesse du sol en argile et sa facilité d'extraction qui ont favorisé le développement de l'activité potière. Elle était réputée ne pas se déformer à la cuisson.

L'activité de poterie à Uzech a fourni au marché local une vaisselle populaire, largement utilisée par les habitants de la région mais la production emblématique est la production d'épis de faîtage dont le rôle ornemental peut faire oublier qu'ils assurent l'étanchéité de la toiture.

Pour parfaire votre curiosité, visitez l'Oustal des oules, espace muséographique dédié à cet attachant passé est en accès libre de juin à octobre. 

Ensuite, dirigez-vous à l'Oulerie,galerie d'exposition et de vente de céramiques contemporaines créées par les artisans potiers qui vous accueilleront.

Les vestiges du château, héritage des puissants seigneurs de Gourdon, indiquent une construction du 14e siècle.

La famille seigneurale des Gourdon, détient la seigneurie jusqu'à la guerre de Cent ans. En 1504, à la suite d'un échange, la moitié de la seigneurie d'Uzech passe aux mains des Sirech, bourgeois cadurciens anoblis. Le château connaît pas la suite des destructions successives, notamment au cours de la Révolution.

Après la 2ème guerre mondiale, avec CAHORS, SAINT CIRQ LAPOPIE et  238 autres communes du LOT, UZECH s'est déclarée symboliquement commune citoyenne du monde, pour agir pour une humanité unie et plus forte, fondée sur le droit et l'égale dignité de tous.

Héritage symbolique et utopique qui correspond à la prise de conscience d'une communauté de destin pour l'humanité et qu'il faut préserver.

   « Les hommes sont désormais en charge de leur destin ; à eux de choisir entre une société de mépris...et une société du respect »